MINOTAURE

Prononciation : mi-no-to-r'
Nature : s. m.

1Terme de la mythologie. Monstre fabuleux, moitié homme, moitié taureau, habitant le labyrinthe de Crète et tué par Thésée.
Et la Crète fumant du sang du Minotaure , RAC. , Phèdre, I, 1 Fig. Calamité.
[Les fausses opinions philosophiques].... capables de précipiter un homme dans un labyrinthe inextricable, duquel il ne pourra jamais remporter d'autre gloire que d'avoir servi de victime à un Minotaure , NAUDÉ , Rosecroix, II, 1
2Fig. Homme méchant et redoutable.
Grâce à l'Ariane Suzon, je tiens le fil du labyrinthe, et le Minotaure est cerné , BEAUMARCH. , Mère coupable, II, 7
3Figure qui était placée sur certaines enseignes des armées romaines.
Ils [les vexillaires] tenaient levés les signes militaires des cohortes, l'aigle, le dragon, le loup, le Minotaure , CHATEAUBR. , Mart. VI
4Terme d'astronomie. Un des noms du Sagittaire et du Centaure. En grec : le taureau de Minos.