MINON

Prononciation : mi-non
Nature : s. m.

Nom que l'on donne quelquefois aux chats. Il entend bien chat sans qu'on dise minon, c'est-à-dire il entend à demi-mot et sans qu'on explique nettement la chose. XVe s.
Ce compere qui entendoit bien chat sans dire minon , CHOLIÈRES , Contes, après-dînée 5
Le roy faict contenance de vouloir convoquer ses trois estats dedans Orleans ; ceux qui ont plus de sentiment, jugent que c'est pour y attraper les minons ; car, soudain qu'il est entré dans la ville, il a mis garde aux portes , PASQUIER , Lett. t. I, p. 185
Voy. MINET ; wallon, minou. MINON. Ajoutez : 2Au plur.
Minons, nom, en Normandie, des fleurs mâles du saule, du noisetier, ainsi nommées parce qu'elles sont douces au toucher comme le poil d'un minon ou chat , DELBOULLE , Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 229. Ce sont les chatons. Ce nom s'emploie dans le même sens en Bourgogne.