MINERVE

Prononciation : mi-nèr-v'
Nature : s. f.

1Nom, chez les Romains, de la déesse de la sagesse. Poétiquement, arbre de Minerve ou de Pallas, l'olivier que cette déesse fit naître. Fruit de Minerve ou de Pallas, l'olive. Oiseau de Minerve, le hibou. Rimer malgré Minerve, faire de mauvais vers.
Maudit soit l'auteur dur dont l'âpre et rude verve, Son cerveau tenaillant, rima malgré Minerve.... , BOILEAU , Épigr. XI
2Par extension, tête, cervelle.
Une douzaine de flandrins fatiguer leur minerve à maintenir un intarissable flux de paroles ; la belle occupation ! , J. J. ROUSS. , Conf. V On ne met point de majuscule en ce dernier sens.
3Fig. Femme aussi sage que belle (on met une majuscule). Femme instruite ou adroite au travail. 4Appareil orthopédique destiné à redresser la tête en cas de déviation causée par la contracture des muscles du cou. Lat. Minerva, qui tenait au verbe menervare, avertir, soigner (promenervat dans les chants saliens). MINERVE. Ajoutez : La 93e planète télescopique, découverte en 1868 par M. Watson.