millieme

Prononciation : mi-liè-m'
Nature : adj.

1Nombre ordinal de mille, indiquant le rang après 999. La millième année après la naissance de Jésus-Christ.
Le millième animal dans l'ordre des générations est pour lui le même que le premier animal , BUFF. , Quadrup. t. IV, p. 24
2Nombre fractionnaire indiquant une partie d'un tout qu'on suppose composé de mille parties.
Mme de Durfort ne vous a pas dit la millième partie des sentiments que j'ai pour vous , MAINTENON , Lett. à Mme de St Géran, p. 100, dans POUGENS S. m. Le millième, la millième partie. Cinq millièmes. Il est intéressé dans cette affaire pour un millième.
XIIIe s.
[Les fleuves de l'enfer] Qu'as ames font si granz molestes, Qui sunt mises en cele abysme, Que nul n'en diroit le milisme , Image du monde, II, de enfer où il siet
XVe s.
Las ! comment vous pourray-je jamais servir à la millesiesme partie de ce qu'à vous suis tenu ? , Jehan de Saintré, ch. 15
XVIe s.
L'edit de la Rochelle ne comprenoit pas la millieme partie des refformez , D'AUB. , Hist. II, 116
Provenç. milesme ; ital. millesimo ; du lat. millesimus, dérivé de mille, mille.