MILLE-FEUILLE

Prononciation : mi-le-feu-ll', ll mouillées, et non feu-ye
Nature : s. f.

Plante de la famille des synanthérées, ainsi nommée parce que les feuilles en sont découpées très menu (achillea millefolium, L.), dite aussi herbe à la coupure, herbe au charpentier, herbe militaire. Mille-feuille cornue, variété de la renoncule aquatique. Mille-feuille marine, plusieurs varechs à feuilles très décomposées. Mille-feuille en épi, le myriophylle à épi. Mille-feuille à feuilles de coriandre, la phellandre aquatique. Pautex observe avec raison que, puisque l'Académie écrit mille-fleurs, mille-pieds, etc. elle devrait écrire mille-feuilles ; sinon, qu'elle devrait écrire mille-feuille en un seul mot. XVIe s.
Mille-fueille à cause de l'abondance de ses petites fueilles, qui sont sans nombre, elle est ainsi nommée ; et par les grecs, stratiotes, c'est à dire militaire , O. DE SERRES , 609
Mille, feuille ; lat. millefolium.