MILIAIRE

Prononciation : mi-li-ê-r'
Nature : adj.

1Terme de pathologie. Éruption miliaire, élevure à la peau dont le volume ne dépasse pas celui d'un grain de millet. Fièvre miliaire, ou, substantivement, la miliaire, phlegmasie exanthématique, souvent accompagnée de fièvre, caractérisée par de petits boutons rouges, surmontés dès le second jour d'une petite vésicule rouge. 2Terme de botanique. Glandes miliaires, les stomates. 3Terme de minéralogie. Miliaire se dit des grains d'une roche grenue quand ils ont la grosseur d'un grain de chènevis ou de millet. 4Terme de zoologie. Se dit d'un animal qui est extrêmement petit, comme le ver luisant miliaire. XVIe s.
De petites vessies, comme celles qu'on voit aux herpès miliaires , PARÉ , XXIV, 37
Lat. miliarius, de milium, mil.