MIL

Prononciation : mil
Nature : adj.

numéral, voy. MILLE. 1Plante graminée qui porte une graine fort petite à laquelle on a donné le même nom.
Que dirai-je plus ? le mont Pangée, avec toutes ses mines, [vu de la lune] n'était pas si grand qu'un grain de mil , D'ABLANCOURT , Lucien, Icaroménippe. Fig. C'est un grain de mil dans le bec d'un âne, se dit quand on donne peu à quelqu'un qui désire beaucoup ou qui a besoin de beaucoup. On dit plus ordinairement millet.
2Graine de cette plante. Donner du mil à la volaille. 3Mil à épis, sorgho. Mil à grappes, panis. Mil à chandelles, espèce de céréale de Cayenne. XVe s.
Le suppliant loua les jumens de Raymond de Fort de Bearn pour piquer ou batre son mil ou blé , DU CANGE , miletum.
XVIe s.
Un homme apprins à jecter de la main un grain de mil avecques telle industrie, que, sans faillir, il le passoit tousjours dans le trou d'une aiguille , MONT. , I, 387
Provenç. mil, meilh ; cat. mill ; esp. mijo ; port. milho ; ital miglio ; du lat. milium. On suppose que milium se rattache à mille, mille, à cause du grand nombre des graines.