MIGNONNETTE

Prononciation : mi-gno-nè-t'
Nature : s. f.

1Diminutif de mignonne, jeune fille, jeune femme.
Au reste, ton amour me touche au dernier point, Mignonnette.... , MOL. , Éc. des m. II, 15
2Nom d'une sorte de dentelle ou de réseau fin. 3Espèce de petits oeillets, appelés autrement mignardise. 4Poivre concassé. 5Nom donné à différentes plantes : l'oeillet de la Chine ; la luzerne lupuline ; la saxifrage ombreuse ; le réséda des jardins. 6Nom d'une petite espèce de poire. 7Petit papillon de nuit. 8Sorte d'étoffe tissue de laine et de soie. 9Terme de typographie. Caractère très menu. XVIe s.
Ma maistresse est toute angelette..., Toute mon gracieux orgueil, Toute ma petite brunette, Toute ma douce mignonette , RONS. , 143
Mignon ; wallon, mignolète, sorte de petite dentelle. MIGNONNETTE. Ajoutez : 10Nom donné à de petits objets d'ornement.
Choix considérable de petits objets dits mignonnettes pour étagères... , Alm. Didot-Bottin, 1871-1872, p. 757, 1re col.
Grand choix de petits objets dits mignonnettes pour desserts et étagères , ib. p. 758, 1re col.

La mignonnette, dont se servent journellement les jeunes filles pour leurs travaux d'aiguille, est de la blonde de fil , Journ. offic. 19 nov. 1874, p. 7699, 2e col.