MIAULANT, ANTE

Prononciation : mi-ô-lan, lan-t'
Nature : adj.

Qui fait entendre des miaulements.
De troubler le repos des miaulantes familles [les chats] , DESHOUL. , t. II, p. 166 (Mme Deshoulières a prononcé miô-lan-tes). Fig. et par plaisanterie.
Car je vous aime, et mon âme dolente Toutes les nuits est pour vous miaulante , VOIT. , Poés. Oeuv. t. II, p. 151