METTABLE

Prononciation : mè-ta-bl'
Nature : adj.

1Qu'on peut mettre.
Mon fils a tant grandi et grossi depuis huit mois que ses habits encore portables ne sont plus mettables , LEGOARANT , 2Qui est de mise, qui peut se porter, en parlant de vêtements. Ce linge, ce manteau n'est plus mettable. Cet habit est encore mettable. Fig.
Oui, vraiment, ce visage est encor fort mettable , MOL. , l'Ét. I, 6
XIIIe s.
Chascuns [des jacobins] cuide estre apostre quant ils sont à la table ; Mès Diex pot [reput] ses apostres de vie plus metable , RUTEB. , 179
On ne doit mie trop parler ; S'on dit chose qui n'est metable, L'on lui tourne ses dis à fable , Clerc de Voudrai
XVIe s.
Et combien qu'ils soient honnestes et metables, si est-ce que la pluspart sont sans grande experience des armes , LANOUE , 230
Jeune homme assez mettable en bonne compagnie , MARG. , Nouv. XLIV
Mettre.