MESUREUR

Prononciation : me-zu-reur
Nature : s. m.

Celui qui mesure.
Malheureusement d'autres mesureurs [Lacaille] trouvèrent au cap de Bonne-Espérance que les degrés du méridien ne s'accordaient pas avec les nôtres [des mesures récentes ont prouvé que Lacaille s'était trompé] , VOLT. , Dict. phil. Figure. Officier public qui a droit, dans quelques marchés, de mesurer certaines marchandises. Mesureur de grains, de sel.
Y a-t-il jamais eu un législateur qui, en fondant un État, ait imaginé de créer des conseillers du roi mesureurs de charbon ? , VOLT. , l'H. aux 40 écus, Entretien avec un géomètre.
Adj. Microscope mesureur, microscope employé pour mesurer certains traits pris dans les triangulations.
XIIIe s.
Nus ne puet estre mesureres de blé ne de nule autre maniere de grain, ....se il n'a le congiet du prevost des marcheans , Liv. des mét. 21
Se tu estoies mesureres, et ge te comandai que tu mesurasses mon champ.... Il n'a pas action contre le mesureor , Digeste, 137
Lat. mensuratorem, de mensurare, mesurer. Mesureres est le nominatif, de mensurátor ; mesureor le régime, de mensuratórem.