MESQUINERIE

Prononciation : mè-ski-ne-rie
Nature : s. f.

1Qualité chétive, en parlant des choses.
Son pinceau n'était pas large, et son petit coloris excitait toujours l'idée de mesquinerie et de bassesse , GRIMM , Correspond. t. I, p. 74, dans POUGENS
La mesquinerie de notre censure politique n'a eu d'exemple chez aucun peuple et dans aucun temps , LAHARPE , Cours de littér. t. VII, Introd. p. 3, dans POUGENS.
2Économie poussée trop loin. Cet homme est d'une mesquinerie ridicule. Il se dit aussi des choses faites avec trop d'économie. La mesquinerie de ce spectacle, de cette fête.
Cette dernière offre me toucha fort, et me fit oublier la mesquinerie de l'autre , J. J. ROUSS. , Confess. XI
XVIe s.
Mesquinerie, indigence , MONET , Dict.
Mesquin ; provenç. mesquinera ; lat. mesquinaria ; port. mesquinharia.