MERISE

Prononciation : me-ri-z'
Nature : s. f.

Fruit du merisier. XIVe s.
Cerises, merises, guines , Ménagier, II, 5
XVe s.
Le supliant s'arresta à l'endroit d'un mesirier où avoit des mesires.... lequel, alteré de challeur, se print à cuillir des dites mesires pour soy reffroichir , DU CANGE , mesillus.
XVIe s.
Merises sont guines presque sauvages et petites, tenant de l'amer, dont elles portent le nom , O. DE SERRES , 683
O. de Serres le rattache à amer ; en italien, amarella, merise, vient en effet du lat. amarus ; mais voy. MERISIER.