MENSTRUE

Prononciation : man-strue
Nature : s. m.

1Terme de chimie. Liqueur propre à dissoudre les corps solides. L'eau régale est le menstrue de l'or. On dit aujourd'hui de préférence dissolvant. 2Terme d'alchimie. Menstrue blanchi, menstrue puant, menstrue essentiel, menstrue des philosophes, le mercure des sages. XIVe s.
Son jus donc qui tient sol et lune, Tireras sans grevance aulcune, Sans nulle separation, Ne perverse desunion Des spermes d'avec la menstrue, Qui physiquement leur congrue , Tr. d'alch. 823
Bas-lat. menstruum, à cause d'une analogie supposée par les alchimistes avec les menstrues (voy. ce mot).