MENIN

Prononciation : me-nin
Nature : s. m.

Chacun des six gentilhommes qui étaient attachés particulièrement à la personne du Dauphin ; ce nom venu d'Espagne fut employé pour la première fois à l'occasion du Dauphin de Louis XIV, en 1680, quand on lui composa sa maison.
Il [Dangeau] a été gouverneur de Touraine, le premier des six menins que le feu roi donna à Monseigneur, grand-père du roi , FONTEN. , Dangeau. Il s'est employé aussi au féminin.
La reine [d'Espagne], n'ayant plus de filles ni de menines, prit des dames du palais , SAINT-SIMON , 331, 85
Espagn. menino, menina, jeune homme, jeune fille de naissance ; portug. minino, minina, jeune garçon, jeune fille ; rattaché par Diez au gaélique mîn, petit, gentil, d'après cette raison que dans les dérivations l'e suppose un i long. Si le mot était d'origine française, il faudrait le rattacher à main ; car on a dans le Berry menin, petit enfant qu'on ne peut pas abandonner à lui-même ; ce menin vient de manus, main.