MEMBRURE

Prononciation : man-bru-r'
Nature : s. f.

1L'ensemble des membres d'un individu. Une forte membrure. 2Terme de menuiserie. Pièce de bois épaisse, dans laquelle on enchâsse les panneaux. Pour une voie de bois de chêne, hêtre, sapin et bois blanc non flotté, entrant par eau, en planches, membrures, poteaux, dosses et chevrons, la dosse et le chevron réduits à neufs pieds par toise, et la voie composée de 104 toises, est dû.... Déclaration, 22 oct. 1715, Tarif. 3Terme de marine. L'ensemble des membres ou couples d'un bâtiment. 4Ais qui servent à l'endossement des livres, Man. du Relieur, p. 333. 5Sorte de mesure dans laquelle les voies de bois à brûler sont mesurées, sur le port et dans les chantiers. XVIe s.
Quand un menusier rabote quelque table ou membrure dudit noyer, il se fait des escoupeaux longs et ternes [tenves ? du latin tenuis] comme papier , PALISSY , 28
Lat. membratura, de membrare, former en membres, qui vient de membrum, membre. MEMBRURE. Ajoutez : 6Planche de chêne constituant un des types adoptés dans le commerce de bois de Paris et dans la région qui alimente les chantiers de la capitale. La membrure a de largeur 0m, 16, et d'épaisseur 0m, 078, Annuaire des Eaux et Forêts, 1873, p. 23.