MEMBRU, UE

Prononciation : man-bru, brue
Nature : adj.

Terme familier. Qui a de gros membres.
Au pis aller, je puis ici avoir, quand je voudrai, une maîtresse belle comme l'infante Briane, amoureuse comme Mlle Arlande, et forte et membrue comme Mme Gradafilée , VOIT. , Lett. 63
Qu'il a le nez comme Cyrus, Dont le nez fut des plus membrus , SCARRON , Virg. VII
Ta femme, étant jument forte et membrue, Ira plus vite , LA FONT. , Jument. Substantivement. Un gros membru.
XIIe s.
Bel chevalier i ot avenant et mambru , Sax. XXVIII
XIIIe s.
Raimbaus Cretons fu preus et vassaus conneüs, Il ne fu mie haus, ne lons, ne estendus, Ains fu un petitet bien formés et membrus , Ch. d'Ant. IV, 912
En la forest en sont entré, Mès il n'orent gueres erré Qu'il ont levé un cerf branchu De quatre branches et menbru , Ren. 22346
XVIe s.
Nostre monde vient d'en trouver un aultre [l'Amérique] non moins grand, plain et membru que luy , MONT. , IV, 17
Au surplus un asne bien fait, Bien membru, bien gras, bien refaict , Sat. Mén. l'Asne ligueur
Membre ; provenç. membrut ; cat. membrud ; espagn. membrudo ; ital. membruto.