MATHURIN

Prononciation : ma-tu-rin
Nature : s. m.

1Membre d'un ordre institué par Innocent III, pour racheter les esclaves des mains des infidèles. 2Fig. Devoir une chandelle à saint Mathurin, être attaqué de folie.
Mon fils est fou ; le pauvre enfant doit une belle chandelle à saint Mathurin , CYRANO DE BERGERAC , Pédant joué, I, 6 Des tranchées de saint Mathurin, des accès de folie.
XVIe s.
Envoyer à St Mathurin [envoyer aux petites maisons] , OUDIN , Dict.
St Mathurin, qu'on invoquait pour la guérison des fous. MATHURIN. Ajoutez : 3Nom que les marins, par plaisanterie, donnent aux navires en bois.
Est-ce que vous voudriez rétablir ces vieux mathurins, comme nous les appelons, pour remplacer les bateaux à vapeur ? , Amiral SAISSET , Journ. offic. 26 janv. 1872, p. 598, 1re col.