MATAMORE

Prononciation : ma-ta-mo-r'
Nature : s. m.

1Terme des comédies espagnoles. Personnage qui se vantait à tout propos de ses exploits contre les Mores. Le capitan matamore. 2Par extension, homme faisant étalage de bravoure et se vantant d'exploits vrais ou faux.
Que pourrais-je durer contre un tel matamore ? , SCARR. , Jodelet maître valet, IV, 5
Une manière dure, sauvage, étrangère qui font un capitan d'un jeune abbé, et un matamore d'un homme de robe , LA BRUY. , XIII
Quand il [Villars] l'eut obtenu [le maréchalat], le matamore fut plus réservé, dans la crainte des revers de fortune , SAINT-SIMON , 111, 207 À la matamore, à la façon des matamores.
Villars se mit à pouffer à la matamore, et à tenir à son ordinaire des propos insensés , SAINT-SIMON , 232, 93
Espagn. matar, tuer, du lat. mactare, et Moro, Maure : tueur de Maures.