MASTROQUET

Prononciation : ma-stro-kè
Nature : s. m.

Dans le langage populaire de Paris, marchand de vin. Mastroquet vient du mot mi-stroc ou ma-stroc, qui, dans la langue [l'argot] dont Nicolas Racot de Grandval nous a laissé le premier vocabulaire, en 1775, à la suite de son poëme du Vice puni, signifiait demi-setier ; le mastroquet c'est l'homme du demi-setier, E. DE LA BÉDOLLIÈRE, dans le journal le National, 4 nov. 1874, 2e page, 6e col.