MASSEPAIN

Prononciation : ma-se-pin ; au pluriel, l's se lie : des ma-se-pin-z excellents
Nature : s. m.

Pâtisserie d'amandes pilées et de sucre.
Le premier massepain pour eux [les directeurs], je crois, se fit, Et le premier citron à Rouen fut confit , BOILEAU , Sat. X
XVIe s.
Courte [chienne de Charles IX] venoit dessus la table Du roi, prendre jusqu'en sa main Le biscuit et le marsepain , RONSARD , Épit. de Courte.
Espicier qui piloit des amendes pour faire du marsepain , Nuits de Straparole, t. I, p. 384, dans LACURNE
Wall. mârsipain, mârsupain ; Hainaut, machepain ; espagn. mazapan ; de l'ital. marzapane, massepain ; napol. marzapane, petite boîte ; d'après Ménage, de Marzo, nom de l'inventeur, et pane, pain ; d'après Mahn, approuvé par Diez, du lat. maza, bouillie d'orge. On voit que l'origine reste incertaine.