martelliere

Prononciation : mar-té-liè-r'
Nature : s. f.

Pertuis garni de vannes pour le passage des eaux.
Quoique dans le langage ordinaire on confonde assez souvent les martellières avec les vannes qui les ferment, cette confusion serait ici déplacée ; la martellière que le pays est chargé d'entretenir, est cet ouvrage en pierre de taille auquel s'adapte la vanne en planche qui le ferme , CAPPEAU , De la comp. des Alpines, etc. p. 24
XVIe s.
L'eau entrera d'un carreau à l'autre [dans les rizières], par petites ouvertures faites en marteliere ou esparciers , O. DE SERRES , 120