MARQUISAT

Prononciation : mar-ki-za ; le t ne se prononce et ne se lie jamais
Nature : s. m.

1Primitivement, dignité de celui qui commandait une marche ou frontière.
Hermann, fils d'Ekard de Thuringe, reçoit de Henri II le marquisat de Misnie , VOLT. , Ann. Emp. Henri II, 1010
2Plus tard, titre de dignité attaché à une terre dont la seigneurie s'étendait sur un certain nombre de paroisses. Terre érigée en marquisat.
Il ne faut pas croire que nos rois puissent créer à volonté des duchés, des marquisats ou des comtés héréditaires , DECOURCHAMP , Souvenirs de la marquise de Créquy, t. IV, ch. 1 La terre même qui avait ce titre, et qui dès le XVIIe siècle pouvait se vendre et s'acheter.
Il est en marché d'un marquisat. - D'un marquisat, ma soeur, d'un marquisat ! , DANCOURT , les Bourg. de qualité, III, 8
Marquis.