MAROTTE

Prononciation : ma-ro-t'
Nature : s. f.

1Espèce de sceptre qui est surmonté d'une tête coiffée d'un capuchon bigarré de différentes couleurs, et garnie de grelots ; c'est l'attribut de la Folie, et c'était celui des fous des rois.
Un fou reçoit ses grelots et sa marotte en cérémonie , VOLT. , Dial. XXIV, 10 Fig.
Le ciel nous dote D'une marotte Tour à tour grave et quinteuse et falote , BÉRANG. , Troubad.
Il devrait porter la marotte, c'est un extravagant.
2Fig. et familièrement. Objet de quelque folie.
Jugeant qu'il y avait assez de fous dans Paris pour ne laisser croupir cette marotte [les rêveries des rose-croix] , NAUDÉ , Rosecroix, III, 5 Objet de quelque affection folle et déréglée.
Une femme stupide est donc votre marotte ? - Tant, que j'aimerais mieux une laide bien sotte, Qu'une femme fort belle avec beaucoup d'esprit , MOL. , Éc. des f. I, 1
Nous avons la marotte d'être délicats, parce que cela donne un air plus tendre , MARIVAUX , Surpr. de l'amour, I, 2
Chaque siècle a eu sa marotte , VOLT. , Lett. à M***, 5 janv. 1759
XVIe s.
Puis en majesté presidentale, tenant sa marotte on poing, comme si feust un sceptre , RAB. , Pant. III, 37
Si monsieur de Bonnivet, qui estoit admiral, en estoit cause [de la révolte du connétable de Bourbon], je n'en say rien ; mais on le disoit ; quelqu'un toujours porte la marotte [est l'objet d'imputations] , MONTLUC , Mém. t. II, p. 213, dans LACURNE
Blasmant, lorsqu'il en parloit à ses plus affidez, infiniment ceux qui l'avoient voulu coiffer de cette marotte [impliquer dans une certaine entreprise], estant là ses propres termes , SULLY , Mém. t. III, p. 24, dans LACURNE
Il en est plus assotté qu'un fol de sa marotte , COTGRAVE ,
Au fol la marotte , ID. ,
Fol est qui sa marotte ne cognoist et ne la maine comme il doit , COTGRAVE ,
Si tous les fols portoient marotte, on ne sçait pas de quel bois on se chaufferoit , ID. ,
Il vient de Marie de la même façon que marionnette. Marotte pour Mariotte est un des diminutifs de Marie : Vive mon aimable Marote ; Pour ses yeux doux Nous sommes tous, Tous à Marote, Muses coquettes, dans RICHELET. MAROTTE. Ajoutez : 3
Nom diminutif de Marie, que le peuple donnait à Rouen aux jeunes filles, avant qu'elles fussent entrées dans l'adolescence , TOUGARD , Une page d'hist. locale, p. 13
Ajoutez : Dans la haute Bretagne, marotte signifie un bâton avec un gros bout.