MARMOTTE

Prononciation : mar-mo-t'
Nature : s. f.

1Quadrupède rongeur de l'ordre des loirs, qui dort l'hiver, nom vulgaire et spécifique de l'arctomys marmotte. Faire danser la marmotte.
....Quand la race escarbote Est en quartier d'hiver, et, comme la marmotte, Se cache et ne voit point le jour , LA FONT. , Fabl. II, 8
La marmotte prise jeune s'apprivoise plus qu'aucun animal sauvage et presque autant que nos animaux domestiques , BUFF. , Quadrup. t. III, p. 7 Dormir comme une marmotte, dormir beaucoup ou profondément.
Malgré la dureté du grabat et malgré les coutures qui m'écorchaient les jambes, je dormis comme une marmotte jusqu'à neuf heures du matin , LE SAGE , Est. Gonzalez, ch. 3
2Marmotte du Canada, nom donné par Buffon à l'arctomys monax. Marmotte, un des noms vulgaires donnés au didelphe marin, marsupiaux, appelé aussi marmose. Marmotte de Sibérie, voy. SOUSLIC. 3Coiffure de femme qui consiste dans un morceau d'étoffe placé sur la tête, la pointe en arrière et les bouts noués sous le menton ; dénomination qui vient de ce que les petites Savoyardes, montreuses de marmottes au siècle dernier, étaient ainsi coiffées. Porter une marmotte. Être coiffée en marmotte. 4Terme de marine. Baril portatif où l'on conserve une mèche allumée qui s'y consume lentement et avec laquelle on se procure du feu à tout moment. C'est encore un coffre où les calfats renferment leurs outils. XIIIe s.
Preneiz dou sayn de la marmote, De la merde de la linote, Au mardi main [matin], Et de la fuelle dou plantain , RUTEB. , 254
Ne le tenez pas à borde ne à moquois ; nos ne somes pas de ces boleors [trompeurs] qui vont par cest païs vendant sif de mouton pour sain de marmote , Erberie, Ms. de St-Germain, f° 89, dans LACURNE, au mot sain
Si en voit l'en jouer les singes, Les ours, les chiens et les marmotes Por la maaille seulement , JUBINAL , Jongleurs et trouvères, p. 101106
XVe s.
Et ridée comme une marmote , COQUILL. , Enqueste entre la simple et la rusée.
Marmontain, un des anciens noms français de la marmotte ; espagn. et portug. marmotta ; ital. marmotta, marmotto ; pays de Coïre, murmont ; anc. h. allem. muremanto, muremunti ; du lat. murem montanum ou murem montis, rat de montagne. 1. MARMOTTE. Ajoutez : 5Marmotte de voyage, sorte de malle formée d'une première caisse ouverte par en haut, et d'une seconde renversée et servant à la première de couvercle mobile, de façon à pouvoir doubler au besoin la capacité de la malle ; les deux parties sont maintenues par une courroie cadenassée. Fruit du marmottier. Huile de marmotte, sorte d'huile fixe, très rare, mais plus estimée que l'huile d'olive pour quelques usages culinaires, que l'on extrait de l'amande de la marmotte.