MARMAILLE

Prononciation : mar-mâ-ll', ll mouillées, et non mar-mâ-ye
Nature : s. f.

Terme collectif et familier. Réunion de marmots.
On discerne la vanité d'avoir produit toute cette jolie marmaille , DIDER. , Salon de 1765, Oeuv. t. XIII, p. 209, dans POUGENS
Trois douzaines de Cupidons Hier mendiaient, et la marmaille Les poursuivait de gais lardons , BÉRANG. , Pauvre am.
Je vous embrasse, vous et eux, j'entends la marmaille et M. Pigalle , P. L. COUR. , Lett. II, 55
XVIe s.
Dites moi si vous avez jamais pensé à ce mot françois marmaille, d'où il venoit , H. EST. , Nouv. lang. fr. ital. p. 375
Marmaille d'hommes que nous sommes , MONT. , IV, 306
Ce semble un mot de même radical que marmot ; ital. marmaglia.