MARGINER

Prononciation : mar-ji-né
Nature : v. a.

Annoter à la marge.
Si mes respectables et bons confrères [de l'Académie française] veulent continuer à me marginer [il s'agit du Commentaire sur Corneille], tout ira bien , VOLT. , Lett. Duclos, 14 sept. 1761
Marge. MARGINER. - ÉTYM. Ajoutez : Au XVIe s. marginer s'est dit pour diriger un bateau vers le rivage.
Quant à la margination et le branslage, ny les voitures ne marchans ne seront tenus bransler ne marginer audit peage de Jevardel , MANTELLIER , Gloss. Paris, 1869, p. 42