MARCASSIN

Prononciation : mar-ka-sin
Nature : s. m.

1Petit sanglier qui est au-dessous d'un an et suit encore sa mère. Les marcassins sont marqués de raies noires et blanches.
Chaque marcassin qu'elle allaite Est blanc comme le lait qu'il tette , SCARR. , Virg. VIII Nom donné aux jeunes cochons dans quelques cantons. Une truie et ses marcassins.
2Adjectivement.
De la gent marcassine et de la gent aiglonne , LA FONT. , Fabl. III, 6 Fig.
Mon coeur est la proie de vos yeux marcassins , HAMILT. , Gramm. 7
XVIe s.
Marcassin jaune , COTGRAVE ,
Origine inconnue. Il y a dans le bas-latin le mot marcasium, marais ; y aurait-il quelque rapport, le marcassin aimant les bourbiers ? ou faut-il le rattacher à l'ancien allemand, mor, morchen, porc ? MARCASSIN. - ÉTYM. Ajoutez : M. Roulin conjecture que ce mot vient du flamand melkzwyn, le porc qui tette, le flamand ayant melkkalf, le veau qui tette, l'islandais melkegriis, le porc qui tette, formes qui prouvent que melk a été employé.