MARAUDER

Prononciation : ma-rô-dé

1V. n. Aller en maraude. Fig.
Petits hommes d'État, entachés de poésie, qui maraudons de chétifs mensonges sur des ruines , CHATEAUB. , Mémoires, t. V, p. 306
2V. a. Piller par maraude. Marauder un village. XVIe s.
Marauder , OUDIN , Dict.
Maraud. Ce qui est dit du maréchal de Luxembourg (voy. MARAUDE) est sans importance : car longtemps auparavant, Oudin dit marauder et non merauder. MARAUDER. V. a. Ajoutez :
On commence par voler une épingle, on maraude une salade, un oeuf, une poule ; on est sur une pente glissante , GÉN. LOYSEL , Journ. offic. 4 mars 1875, p. 1630, 2e col.