MANILLE

Prononciation : ma-ni-ll', ll mouillées, et non mani-ye
Nature : s. f.

Terme du jeu d'hombre, du quadrille et du tri. C'est en noir, le deux, et en rouge, le sept de la couleur dans laquelle on joue. Autre jeu de cartes dans lequel le neuf de carreau qu'on nomme manille reçoit la valeur qui convient à celui qui le possède. Au jeu de hoc, manille est le valet de carreau. Espagn. malilla qui signifie la manille du jeu et la manille, bracelet ; Scheler conjecture que la malilla du jeu est un diminutif de malo, mal, et que, signifiant la malicieuse, elle n'a rien de commun avec la malilla ou manilla, bracelet. 1Grand anneau de cuivre que les Européens vendent aux nègres, et que ceux-ci portent, en guise d'ornement, autour des chevilles ou en bracelet. 2Ancien terme de marine. Anneau en fer qui liait le forçat rameur de galère à une chaîne dont l'extrémité était fixée à la banquette. Aujourd'hui, division dans un câble-chaîne. 3Terme de métier. Cheville de bois dur avec laquelle on perce la tête des gros pains de sucre, pour faciliter l'écoulement du sirop. XVIe s.
Manille , COTGRAVE ,
Espagn. manilla et malilla ; ital. maniglia, bracelet. Diez le tire du latin monilia, pluriel de monile, bracelet ; mais le changement de o en a paraît difficile, du moins en espagnol. On peut y voir un diminutif manicula, de manus, une petite main, ce qui enserre, un bracelet, une manille. Cigare de Manille, l'une des îles Philippines. Fumer un manille. La régie des contributions indirectes est autorisée à vendre deux nouvelles espèces de cigares, dont l'une.... et l'autre, fabriquée à Manille, est connue sous le nom de terceras, Ordonn. 28 juin 1846, art. 1er.