MANIFESTER

Prononciation : ma-ni-fè-sté
Nature : v. a.

1Rendre manifeste.
Nous portons la dissimulation jusqu'au pied même du tribunal terrible, où nous allons manifester les secrets de nos consciences , MASS. , Car. Confess.
Condé manifeste son âme tout entière ; il ouvre à ce jeune prince les trésors de sagesse.... , MASS. , Or. fun. Conty.
J'ai nourri mes chagrins sans les manifester , VOLT. , Sémiram. I, 5
Notre ami, notre frère en nos coeurs adopté, Jamais de son destin n'a rien manifesté , VOLT. , Scythes, I, 1
2Se manifester, v. réfl. Rendre sa présence manifeste.
Vous êtes assis sur les chérubins, manifestez-vous devant Éphraïm, Benjamin et Manassé , SACI , Bible, Psaume LXXIX, 2
Je me manifesterai moi-même à lui [à l'homme pieux] ; n'espérez pas pouvoir me voir, ni voir mon Père, de vous-même , BOSSUET , Médit. sur l'Evangile, 89e jour. Fig. Devenir visible à la raison.
Sitôt que les hommes sont rassemblés, Dieu se manifeste à leur raison , VOLT. , Philos. Questions de Zapata.
3Se faire voir.
Démocrite allait loger dans des cavernes ; il se manifesta cependant à la cour du roi Darius , FÉN. , Démocrite. Faire connaître ce qu'on est.
Les ministres étrangers qui résident à Paris savent tous la langue du pays ; ils ont à faire à une nation qui se manifeste aisément , VOLT. , Mél. litt. à M. ***.
XIIe s.
Cil conourent l'ovraigne [l'oeuvre] aperte, Manifestée e descoverte , BENOIT , V. 21270
[Il] Ne fist issi [ainsi] faitement à tute gent, e ses jugemenz ne manifestad à els , Liber psalm. p. 229
XIVe s.
Il fait teles choses non pas pour grace de bien ne pour bonne fin, mes pour monstrer et manifester ou magnifier ses richesses , ORESME , Eth. 117
XVe s.
Jà s'estoit tant esprouvé messire Bouciquaut, que sa vaillance. ....estoit congneue et manifestée à tous ceux qui se trouvoient en armes en place où il fust , Bouciq. I, 12
XVIe s.
Le conseil de Dieu, qui auparavant estoit caché, nous est manifesté , CALV. , Inst. 774
Doux fut le vent, la mer paisible et coye, Le ciel partout cler se manifestoit , MAROT , IV, 137
Mais le remede helas trop tard se treuve à la douleur que la mort manifeste , DU BELLAY , II, 15, recto.
Prov. et esp. manifestar ; ital. manifestare ; du lat. manifestare, de manifestus, manifeste. MANIFESTER. Ajoutez : 4V. n. Faire une manifestation politique.
Les deux libéraux s'attaquent alors à M. du R..., le juge d'instruction, dont la ferme attitude avait plus d'une fois déjoué leurs plans révolutionnaires ; on commence à manifester devant sa maison... , Gaz. des Trib. 20 janv. 1876, p. 67, 3e col.