MANGEOIRE

Prononciation : man-joi-r'
Nature : s. f.

Auge en bois ou en pierre, dans laquelle on dépose, au moment du repas, les aliments destinés aux animaux, chevaux, bêtes de somme, poules, oiseaux, etc. Fig. Tourner le dos à la mangeoire faire tout le contraire de ce qu'il faudrait pour arriver au but qu'on se propose.
Je pressai M. le duc d'Orléans de toute ma force d'aller donner sa lettre ; il s'avançait vers le petit salon, puis tournait le dos à la mangeoire , SAINT-SIMON , 268, 129
XIIe s.
[Pour l'enfant Jésus] Est dons [donc] sale li estables, sieges li maingeure, corz [cour] li [la] frequence de Joseph et de Marie , ST BERN. , 550
XVIe s.
Nostre mesnager aura une anti-cuisine, qui lui servira de sallette ou mangeoir ordinaire , O. DE SERRES , 24
Leur appropriant à cest effet de petites mangeoires et rasteliers , O. DE SERRES , 319
Ils sçavoient que la mangeoire estoit pleine et les rasteliers garnis , Sat. Mén. p. 102
Manger ; provenç. manjadoira ; cat. manjadora ; port. manjadoura ; ital. mangiatoia.