MANDARINAT

Prononciation : man-da-ri-na
Nature : s. m.

Charge, office, dignité de mandarin. MANDARINAT. Ajoutez : Fig.
Bonaparte, qui était fait plus que personne pour apprécier les avantages d'un mandarinat suprême dans tout despotisme bien organisé , LANFREY , Hist. de Napoléon 1er, III, 74
" Voici qu'un mandarinat vient usurper au nom de l'État l'autorité morale la plus délicate, prétendre à la haute police des âmes et des intelligences " [paroles de Montalembert en 1844] : l'organe le plus éloquent du parti catholique vient de nous dire que le monopole universitaire lui apparaissait tantôt comme une douane universitaire et tantôt comme un mandarinat , DE PRESSENSÉ , Journ. offic. 9 janv. 1873 p. 131, 3e col.