MANCHOT, OTE

Prononciation : man-cho, cho-t'
Nature : adj.

1Estropié ou privé de la main ou du bras. Un soldat manchot.
La belle opération, de me rendre borgne ou manchot , MOL. , Mal. im. III, 15 Fig.
Comme leurs intérêts [de Saurin et la Motte] sont communs, j'ai peine à croire qu'il veuille se couper le bras pour rendre son ami manchot , J. B. ROUSS. , Lett. à Boutet, 15 juill. 1715
Fig. Cet homme n'est pas manchot, il a de la finesse, de la dextérité.
Les Français ne sont pas manchots au jeu ; mais ils rencontrent quelquefois des personnes d'une autre nation qui les redressent , LESAGE , Guzm. d'Alfar. IV, 8
Le vin que m'apporta l'ambassadeur manchot du roi de Prusse (qui n'est pas manchot) , VOLT. , Lett. en vers et en prose, 88
Cet homme n'est pas manchot, signifie aussi : il sait faire sa main, piller, s'approprier ce qui lui convient. Par plaisanterie, n'être pas manchot de langue, savoir très bien user de la langue, parler. Le drôle n'était pas manchot de la langue. Substantivement. Un manchot. Une manchote.
Il [le roi de Prusse] commença par envoyer en France en ambassade extraordinaire un manchot nommé Camas, ci-devant Français réfugié, et alors officier dans ses troupes , VOLT. , Mém. Voltaire.
Comme des manchots parviennent, à force d'exercice, à faire avec leurs pieds tout ce que nous faisons de nos mains , J. J. ROUSS. , Inég. note C.
2S. m. Terme d'histoire naturelle. Nom d'oiseaux palmipèdes qui n'ont que des moignons d'ailes faisant office de nageoires ; ce qui les a fait comparer à des manchots.
Clusius semble rapporter la première connaissance des manchots à la navigation des Hollandais dans la mer du Sud en 1598 , BUFF. , Ois. t. XVIII, p. 50
Les pingouins et les manchots semblent faire la nuance entre les oiseaux et les poissons , BUFF. , ib. p. 44
XVe s.
On doit craindre son ennemi foible, manchot ou tors , O. DE LA MARCHE , dans le Dict. de DOCHEZ.
Dérivé d'un ancien adjectif manc, qui signifiait estropié (Miex vodroie estre d'un pié manc, Ren. 1576), et qui vient du latin mancus, manchot. qui se joint à plusieurs mots pour exprimer divination par MANCIENNE (man-siè-n'), s. f. Viorne commune, viburnum lantana, L. caprifoliacées. Adj. Viorne mancienne.