MANCHON

Prononciation : man-chon
Nature : s. m.

1Fourrure disposée en forme de sac ouvert par les deux bouts, et dans laquelle on met ses mains pour se garantir du froid.
Ma femme alors me laisse en un danger, Qu'elle devrait avec moi partager, Prend son manchon et va voir quelque amie , SCARR. , Poés. div. Oeuv. t. VII p. 90
Et si je meurs, il [le roi] veut avoir Un manchon de ma peau [la peau du léopard], tant elle est bigarrée , LA FONT. , Fabl. IX, 3 Chien de manchon, chien d'une fort petite espèce que les dames portaient dans leur manchon, sous Louis XV.
Figurez-vous un très petit chien de manchon qui suivrait un capitaine des gardes du roi de Prusse , VOLT. , Microm. 4
2Terme de marine. Garniture de fer d'un écubier. 3Terme de verrier. Moule dans lequel on souffle le verre. 4Terme de fontainier, cylindre de bois ou de métal, dans lequel on fait pénétrer les extrémités de deux tuyaux pour les relier. 5Se dit de cylindres en fer forgé ou en fonte dont on fait usage pour raccorder deux axes bout à bout. Sorte de coulant qui peut glisser le long d'un axe. XVIe s.
Les assiegez descendirent 30 pas de la breche, et fut remarquée entre les plus avancez une femme avec des manchons rouges, une halebarde en la main, qui mesla et se signalla en ce combat , D'AUB. , Hist. II, 134
Manchon [demi-manche] , OUDIN , Dict.
Quatre pieces de pierreries pour un manchon , DE LABORDE , Émaux, p. 378
Manche 2.