MALSONNANT, ANTE

Prononciation : mal-so-nan, nan-t'
Nature : adj.

Terme de théologie. Qui sonne mal, qui n'est pas d'accord avec la doctrine orthodoxe, qui peut être pris en un sens hérétique.
Propositions sentant l'hérésie, malsonnantes, téméraires , VOLT. , Louis XIV, 37
Il est tout à la fois absurde et malsonnant de vouloir rendre intelligible ce que la foi nous déclare ineffable , D'ALEMB. , Éloges, Bossuet
On dressa une liste de différents articles malsonnants , DIDER. , Opin. des anc. philos. (Sarrasins). Par extension. Cela est malsonnant, cela semble contraire à la morale, à la bienséance.
Mal, et sonner.