malproprete

Prononciation : mal-pro-pre-té
Nature : s. f.

Défaut de propreté.
L'on ne rougit point de sa malpropreté, qui n'est qu'une négligence pour les petites choses, et qui semble supposer qu'on n'a d'application que pour les solides et les essentielles , LA BRUY. , XI
Il ne leur épargne aucune de ses malpropretés dégoûtantes, capables d'ôter l'appétit aux plus affamés , LA BRUY. , XI
Le duc de Vendôme en vint à une malpropreté cynique dont il n'y a point d'exemple , VOLT. , Louis XIV, 18
Les Hottentots sont de la plus affreuse malpropreté, ils sont errants , BUFF. , Hist. nat. Hom. Oeuvres, t. V, p. 149
Malpropre.