malleable

Prononciation : mal-lé-a-bl'
Nature : adj.

1Qu'on peut battre, forger, étendre à coups de marteau. L'or est le plus malléable des métaux.
Nous répétâmes, dans mon laboratoire de Montbar, l'expérience de la platine [du platine] malléable , BUFF. , Min. t. V, p. 456, note o.
2Fig. Souple, docile, qui se laisse manier. C'est un caractère malléable. XIVe s.
[Les métaux] Après leur fusion, fixables Doivent estre et bien malleables , Nat. à l'alch. err. 122
XVIe s.
Iceluy se congeleroit en argent et seroit rendu malleable , PALISSY , 220
Malléer.