MALICIEUSEMENT

Prononciation : ma-li-si-eû-ze-man
Nature : adv.

D'une manière malicieuse.
Vous abusez malicieusement de quelques paroles ambiguës d'une de ses lettres, qui, étant capables d'un bon sens, doivent être prises en bonne part, selon l'esprit de l'Église, et ne peuvent être prises autrement que selon l'esprit de votre société , PASC. , Prov. XVI
Ils [les protestants] nous ont malicieusement imposé que nous ruinions l'adoration du seul Dieu et cette salutaire confiance au seul Jésus-Christ , BOSSUET , Réfut. catéch. Ferry, Préambule.
XIIIe s.
Le [la] justice doit moult regarder à l'entencion que li peres ot à oster l'enfant hors de se [sa] garde, se le [la] coze fu fete malicieusement ou non, et selonc ce que il trueve, il en doit ovrer , BEAUMANOIR , XXI, 21
XIVe s.
La confession ainsi malicieusement faite ne seroit pas valable , Ménagier, I, 3
XVIe s.
Ils [ceux qui rabaissent les grands hommes] ne font pas tant malicieusement, que lourdement et grossierement, les ingenieux à tout [avec] leur mesdisance , MONT. , I, 265
Malicieuse, et le suffixe ment ; provenç. maliciosamen ; espagn. maliciosamente ; ital. maliziosamente.