MALENTENTE

Prononciation : ma-lan-tan-t'
Nature : s. f.

Désunion, mauvaise intelligence, DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yères, p. 216. XIIIe s.
Dame diex lor envoit tous trois si male entente, Que de lor faus marchié viengent à droite vente , Berte, V. 2055
Mal, et entente. Ce mot, usité dans l'ancienne langue et aujourd'hui encore en Normandie, mérite d'être repris.