MALEMENT

Prononciation : ma-le-man
Nature : adv.

Terme vieilli. D'une manière fâcheuse, malheureuse.
Et nous eût malement contraints De courir les pays lointains , SCARR. , Virg. VII
XIIe s.
Malement ai mon service emploié , Couci, VII
Dex ! dit li rois, moult malement nous va , Ronc. p. 95
Male au féminin, et le suffixe ment ; provenç. malamen ; espagn. et ital. malamente. D'une manière mâle.
Je n'ai jamais rien connu en lui qui tînt de cette faiblesse, que quelques hommes, d'ailleurs assez mâlement agissants.... , H. HULST , dans Mém. inéd. sur l'Acad. de peint. pub. par Dussieux, etc. t. II, p. 127