MAINMISE

Prononciation : min-mi-z'
Nature : s. f.

1Terme de jurisprudence féodale. Action de mettre la main, de saisir. Il y avait mainmise par défaut de foi et hommage. 2Action de mettre la main, de battre.
Je suis si soûl des femmes, Et je suis si ravi quand quelques bonnes âmes Se servent de mainmise, un peu de temps en temps , REGNARD , Fol. amour. II, 5
C'étaient des mainmises continuelles [entre les deux écuries] ; chaque écurie ne s'y présentait qu'en force , SAINT-SIMON , 426, 142
3S'est dit pour affranchissement des serfs par leurs seigneurs. XVe s.
Le bailli vint au chevalier du roi mal courtoisement, car il l'arresta de main-mise de par le comte , FROISS. , II, II, 45
Main, et mettre.