MAIN-D'OEUVRE

Prononciation : min-deu-vr'
Nature : s. f.

Façon, travail de l'ouvrier. Quelquefois la main-d'oeuvre coûte plus cher que la matière.
L'argent devient plus abondant ; alors, comme il arrive toujours, la main-d'oeuvre devient plus chère , VOLT. , Pol. et lég. Comm. et luxe, III
Je suppose en France environ cinq millions d'ouvriers, soit manoeuvres, soit artisans, qui gagnent chacun, l'un portant l'autre, vingt sous par jour, et qu'on force de ne rien gagner pendant trente jours de l'année, indépendamment des dimanches, cela fait cent cinquante millions de moins dans la circulation, et cent cinquante millions de moins en main-d'oeuvre , ID. , Facéties, Pot-pourri, XI
Je me suis un peu étendu sur cette main-d'oeuvre, qui est une des plus essentielles de la reliure , LESNÉ , la Reliure, p. 171
Le collage des gardes est une des dernières mains-d'oeuvre de la reliure , LESNÉ , ib. p. 161 La rémunération du travail. Au plur. Des mains-d'oeuvre.
Main, de, oeuvre : la main qui fait oeuvre, qui travaille.