MAI

Prononciation : mè
Nature : s. m.

1Le cinquième mois de l'année commune. En mai blé et vin croît. Mai froid n'enrichit personne. Mai pluvieux marie le laboureur et sa fille. En avril, n'ôte pas un fil ; en mai, fais ce qu'il te plaît.
Je vous supplie, sire, d'en faire aussi [des épigrammes] contre le mois de mai qui mérite si peu le nom de printemps, et pendant lequel nous avons froid comme dans l'hiver ; il me paraît que ce mois de mai est l'emblème des réputations mal acquises , VOLT. , Lett. Roi de Prusse, 15 mai 1749
Abel, doux confident de mes jeunes mystères, Viens, mai nous a rendu nos courses solitaires , A. CHÉN. , Élégies, I
Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame , V. HUGO , Chants du crépusc. XXX
2La mi-mai, s. f. La moitié du mois de mai. Passé la mi-mai. Terme de vénerie. Mi-mai, mi-tête, se dit en parlant des cerfs qui ont leur tête à moitié refaite. 3Champ de mai, assemblée que les principaux de la nation franque tenaient au mois de mai. Champ de mai, cérémonie qui eut lieu à Paris dans le champ de Mars, le 1er juin 1815 ; Napoléon y jura d'observer les constitutions de l'empire. 4Arbre qu'on plante le premier jour de mai, devant la porte de quelqu'un, en signe d'honneur. Planter le mai. Danser autour du mai. 5Tableau de mai, tableau que la corporation des orfévres allait offrir à la Vierge le premier du mois de mai. 6Beurre de mai, voy. BEURRE. Toile de mai, voy. TOILE. 7Rose de mai, la rose pompon. XIe s.
Ce est en mai al premier jur d'ested , Ch. de Rol. CLXXXV
XIIe s.
Le premier jour de mai, à l'entrée du mois , Sax. XXXIII
Li nouviauz tanz et mais et violete , Couci, VI
Et li rosier en mai florist et graine , ID. , XIV
XIVe s.
Ele est plus gracieuse que n'est la rose en may , Berte, LVII
Il sot d'eschès et d'escremie [escrime] Et d'autres geus plus que Tristans, Moult bon may [vie, jeunesse] ot un bien lonc tans, Et moult se fist amer aus gens , Lai de l'ombre
Moult avoit bon tens et bon may, Qu'il n'avoit soussi ne esmay [émoi] De nule riens.... , la Rose, 573
XVIe s.
Cela n'avient presque jamais devant la mi-mai , O. DE SERRES , 266
En ce beau premier jour de may, En lieu de bouquet ou de may, Present vous fay, mes damoiselles, D'un plat de cerises nouvelles , ST-GELAIS , 42
Wallon, maie ; provenç. mai ; espagn. mayo ; ital. maggio ; du lat. maius, de même radical que major. MAI. Ajoutez : 8Arbre de mai, un mille-pertuis et un panax des Antilles, qui fleurissent ordinairement en mai et en juin, BAILLON, Dict. de bot. p. 257. Un mai s'est dit aussi d'un arbre planté en un tout autre jour que le 1er de mai, en un jour quelconque.
Le mai qui sera planté [le dernier dimanche d'août] à la porte de la rosière de Suresne y restera jusqu'à la nomination d'une nouvelle rosière , Règlement pour la rosière de Suresne, dans Bulletin des lois, n° 57, p. 580, an XII
XVIe s. Ajoutez :
S'assurant bien que pour son beau chanter Vous leur donrez de quoy le mei planter , J. PELLETIER DU MANS , la Savoye (1572), Chambéry, 1856, p. 270