MAGNIFIQUEMENT

Prononciation : ma-gni-fi-ke-man
Nature : adv.

1D'une façon magnifique.
C'est dans les palais des rois que se trouvent ceux qui sont vêtus magnifiquement, et qui vivent dans les délices , SACI , Bible, Évang. St Luc, VII, 25
L'on a trouvé le moyen de distinguer les naissances illustres d'avec les naissances viles et vulgaires.... et par-là vous voyez déjà sa naissance magnifiquement relevée , BOSSUET , Gornay.
2En termes magnifiques.
Cette vérité importante [que Dieu veut être servi par des créatures raisonnables] nous est magnifiquement exprimée dans le livre de Josué, où nous voyons.... , BOSSUET , Sermons, Fond. veng. div. I
Vous parlez magnifiquement De cinq ou six contes d'enfant , LA FONT. , Fabl. II, 1
Parlant magnifiquement de la vertu et pratiquant mal ce que nous disons , FÉN. , t. XVII, p. 205
Platon lui-même parle si magnifiquement de Dieu, qu'on croit souvent entendre un chrétien , CONDILL. , Hist. anc. XV, 7
XVe s.
À vos dis m'acorderay dont, Et pour vostre voloir complaire, Combien que le pourez mieux faire Que moy plus magnifiquement.... , Myst. du siége d'Orléans, p. 684
XVIe s.
Il vint trouver le roi, duquel il fut magnifiquement receu , D'AUB. , Hist. II, 68
Magnifique et le suffixe ment.