MACREUSE

Prononciation : ma-kreû-z'
Nature : s. f.

Nom vulgaire de l'anas noir (palmipèdes), dit encore bisette, et qui est le canard macreuse de certains auteurs ; la macreuse ressemble à un canard, et a la chair noire.
Les macreuses ne se prennent que sur les bancs de coquillages découverts au reflux, tandis que le grèbe se prend à mer pleine , BUFF. , Ois. t. XV, p. 355
On a prétendu que les macreuses naissaient, comme les bernaches, dans des coquilles ou dans du bois pourri ; nous avons suffisamment réfuté ces fables.... , BUFF. , ib. t. XVII, p. 335 Fig. Il a un sang de macreuse, c'est un homme froid, qui ne s'émeut de rien.
En vérité je vous loue de votre sang de macreuse , MIRABEAU , Lett. orig. t. III, p. 583, dans POUGENS
Double macreuse, espèce de canard.
XIVe s.
Hairons, macrolles , Bibl. des ch. 5e série, t. I, p. 216
XVIe s.
Macroule , NICOT , Dict.
Origine inconnue. Scheler dit que probablement il est de la même origine que maquereau, à cause de la bigarrure du plumage.