MACHINISTE

Prononciation : ma-chi-ni-st'
Nature : s. m.

1Celui qui invente, construit ou conduit des machines. Un habile machiniste.
Le duc d'Orléans fut machiniste pour remuer son artillerie, faire et refaire son pont sur la Sègre , SAINT-SIMON , 175, 81
Un machiniste, il y a quelques années, présenta à l'hôtel de ville de Paris le modèle en petit d'une pompe, par laquelle il assurait qu'il élèverait à cent trente pieds de hauteur cent mille muids d'eau par jour , VOLT. , Dict. phil. Force physique.
2Terme de théâtre. Celui qui s'occupe de l'arrangement des décorations et de tout ce qui sert à l'illusion de la scène. Le machiniste de l'Opéra.
Il n'y a peut-être que quelque machiniste caché dans le parterre qui.... , FONTEN. , les Mondes, 1re soir.
Je ne les permets [les apparitions de dieux] que lorsqu'il est nécessaire de tirer du passé ou de l'avenir des lumières qu'on ne peut acquérir par d'autres voies ; sans ce motif, le prodige honore plus le machiniste que l'auteur , BARTHÉL. , Anach. ch. 71
Machine.