metonymie

Prononciation : mé-to-ni-mie
Nature : s. f.

Terme de rhétorique. Figure par laquelle on met un mot à la place d'un autre dont il fait entendre la signification. En ce sens général la métonymie serait un nom commun à tous les tropes ; mais on la restreint aux usages suivants : 1° la cause pour l'effet ; 2° l'effet pour la cause ; 3° le contenant pour le contenu ; 4° le nom du lieu où une chose se fait pour la chose elle-même ; 5° le signe pour la chose signifiée ; 6° le nom abstrait pour le concret ; 7° les parties du corps regardées comme le siége des sentiments ou des passions, pour ces passions et ces sentiments ; 8° le nom du maître de la maison pour la maison même, 9° l'antécédent pour le conséquent.
Et bientôt vous verrez mille auteurs pointilleux.... Huer la métaphore et la métonymie , BOILEAU , Ép. X
L'aigle signifie l'Allemagne ; c'est le signe pour la chose signifiée ; c'est une métonymie , DUMARS. , Trop. I, 4
XVIe s.
Oyez dire metonomie, metaphore, allegorie.... , MONT. , I, 382
Terme dérivé d'un mot grec indiquant changement, et nom (en grec).