metairie

Prononciation : mé-tê-rie
Nature : s. f.

1Domaine agricole exploité par un métayer. 2Par extension, domaine de médiocre étendue exploité par un fermier.
Dans la première [guerre punique] on voit Régulus.... demander son congé au sénat pour aller cultiver sa métairie, abandonnée pendant son absence , BOSSUET , Hist. III, 6
XIIIe s.
Faire à moiteerie, tenir à moiterrie , DU CANGE , medietarius.
XIVe s.
Les quelles terres, pour ce que nous ne les poiens [pouvions] cultiver, nous aviens donné à moiturie , DU CANGE , ib.
XVIe s.
Il fut amoureux d'une metayere qu'il avoit, et souvent partoit de Tours pour aller visiter sa metairie , MARG. , Nouv. XXXVIII
Bas-lat. medietaria (voy. MÉTAYER).