lutheranisme

Prononciation : lu-té-ra-ni-sm'
Nature : s. m.

Doctrine de Luther, religion des luthériens ; elle rompt les liens avec le pape, établit que l'Écriture est la seule règle des fidèles, et que les péchés sont remis non par les sacrements, mais par la foi. D'où est venue cette confusion qui a paru de tout temps dans le progrès des hérésies et qui fit en particulier du luthéranisme un monstre à cent têtes par la diversité des factions qui le partagèrent ? , BOURD., Carême, Sur la paix chrétienne.
Daniel ajoute que François 1er dit publiquement qu'il ferait mourir ses propres enfants s'ils étaient hérétiques ; cependant il écrivait dans ce temps-là même à Melanchthon, l'un des fondateurs du luthéranisme, pour l'engager à venir à sa cour , VOLT. , Moeurs, 125
Luthérien.